Comment mélanger correctement le béton ?

Tout le monde sait à quoi ressemble le béton. Même si vous ne l’avez jamais fait auparavant, vous pouvez mélanger le béton en moins d’une heure. Bien sûr, il y a plus à faire avec le béton que de simplement mélanger le matériau. Mais être capable de le faire avec succès est le premier pas vers la construction d’un ouvrage qui résistera à l’épreuve du temps. A défaut de recourir à un concrete in amarillo, qualifié pour ces genres de travaux, nous vous proposons ici quelques étapes pour le faire.

Étape 1

Le mélange de béton est généralement livré dans un sac en papier, sur le devant duquel figure le rendement du paquet, indiqué en mètre cube. Sachez que pour les petits projets de bricolage, vous aurez besoin du sac entier. Pour les projets plus importants (par exemple, les terrasses), plusieurs sacs seront probablement nécessaires. Selon la tâche à accomplir, vous pouvez choisir de ne pas mélanger tout le béton nécessaire en une seule fois.

Que vous ayez besoin de la totalité du sac ou d’une partie seulement, renversez autant que le travail l’exige. Les jours de vent, faites cette étape à l’intérieur, peut-être dans le garage, pour éviter que le vent ne soulève trop le ciment.

Étape 2

Après avoir rempli votre arrosoir en prévision du projet, versez un peu d’eau au centre du mélange de béton. Continuez à verser de l’eau petit à petit jusqu’à ce que vous ayez ajouté la quantité indiquée suivant les instructions fournies par le fabricant. Veillez à ne pas mettre trop d’eau. Vous pouvez toujours en rajouter, mais vous ne pouvez pas en retirer. Dissipez toute incertitude en utilisant un gobelet doseur de cuisine pour remplir l’arrosoir d’un volume d’eau soigneusement mesuré au préalable.

Étape 3

Combinez le béton et l’eau, en travaillant le matériau dans un mouvement de va-et-vient, à l’aide d’une pelle ou d’une houe de jardin. A l’instar d’un concrete in amarillo, l’objectif est de répartir l’eau de façon homogène sur la poudre. Si vous avez utilisé l’eau de manière économe, vous constaterez peut-être que le mélange, en se raidissant, semble sec et friable. Dans ce cas, ajoutez de l’eau jusqu’à ce que vous obteniez une consistance relativement lisse et malléable, sans une flaque d’eau stagnante.

Étape 4

Votre brouette devrait maintenant être remplie de béton utilisable. Déplacez-la vers l’endroit où vous allez travailler. En attendant, laissez les outils qui ont touché le béton (par exemple, votre pelle) dans un seau d’eau. Ainsi, le béton ne prendra pas sur l’outil et vous aurez la possibilité de le nettoyer correctement par la suite. Pour que votre brouette reste en bon état, essayez de la vider et de la nettoyer le plus vite possible.

Une fois que le béton aura pris, il sera très difficile, voire impossible, de l’enlever, car la résistance et la durabilité sont des arguments de vente pour le béton. Maintenant que vous savez comment travailler avec ce matériau, vous verrez probablement le béton et ses caractéristiques sous un angle nouveau.

Étape 5

Après avoir coulé le béton, vous devez couvrir votre travail autant que possible pour retenir l’humidité pendant le durcissement. En effet, si on laisse l’eau s’évaporer trop rapidement du béton, le processus d’hydratation n’aura pas le temps de réagir avec l’eau qui a été mélangée, laissant votre béton sans l’humidité adéquate dont il a besoin pour achever le processus d’hydratation avec succès.